Yawatani
vatican 2

"Très grave", "irresponsable"... Le Saint-Siège n'a pas eu de mots assez durs, ce samedi, après que Monseigneur Krzysztof Olaf Charamsa a fait son coming out dans la presse italienne, juste avant un synode consacré... à la famille.

Un prêtre haut placé qui rend public son homosexualité juste avant un synode sur le thème de la famille, ça fait désordre. Pour faire bouger une Eglise "en retard" et "paranoïaque", Monseigneur Krzysztof Olaf Charamsa, ce prêtre polonais âgé de 43 ans qui participait aux travaux de la Congrégation pour la doctrine de la foi -chargée de veiller au respect du dogme catholique- a expliqué à deux journaux qu'il vivait avec un compagnon. 

Alors que le pape François doit ouvrir dimanche, à Rome, unsynode (une assemblée d'évêques) sur le thème de la famille, son choix de faire cette révélation et son timing sont "très graves et irresponsables", a estimé ce samedi le porte-parole du Vatican, qui l'accuse de "soumettre l'assemblée synodale à une pression médiatique injustifiée". 

Lors de cette assemblée doit en effet être débattue la question de l'homosexualité, qui divise profondément l'Eglise catholique, certains y voyant un "désordre" à combattre, d'autres une réalité à prendre en compte. 

Le père Charamsa s'en explique dans les pages du quotidien italienIl Corriere della Sera, après son coming out: "Je sais que l'Eglise me verra comme quelqu'un qui n'a pas su remplir son devoir [de chasteté], qui s'est perdu et qui plus est non pas avec une femme mais avec un homme!" Et de porter ce jugement: "L'Eglise est en retard par rapport aux connaissances auxquelles est parvenue l'humanité". Il appelle à ce qu'elle "ouvre les yeux face aux gays croyants et comprenne que la solution qu'elle propose, à savoir l'abstinence totale et une vie sans amour, n'est pas humaine".

"Je sais que je devrai renoncer à mon ministère, qui est pourtant tout ma vie", s'émeut-il. Et le Vatican ne l'a pas contredit: "Evidemment, Mgr Charamsa ne pourra plus continuer à assurer ses fonctions précédentes auprès de la Congrégation pour la doctrine de la foi", organisme dépendant du Vatican qui lui conférait justement le titre de Monseigneur. 

Pire, il pourra difficilement conserver son statut de prêtre après avoir reconnu vivre en couple avec son partenaire. La décision, prévisible, doit être prise par les supérieurs hiérarchiques de son diocèse. Le fait d'avoir reconnu avoir un compagnon le met de facto en contradiction avec ses voeux, prononcés au moment de son ordination en tant que prêtre. Mgr Charamsa sera donc très probablement rendu à l'état laïc. 

 

Source : L'express

 

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Ecouter la radioNewsletter

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois