Bruxelles : De hauts responsables au sein de la commission européenne, parlent d’une raison ‘‘purement diplomatique’’ qui aurait commandé cette exclusion.

En effet, l’UE a annoncé mardi 7 juin, le lancement d’un plan quadrénal, 2016 – 2020, d’investissements de 8 milliards d’euros, qui seront alloués à un groupe de pays du sud, dits prioritaires, pour lutter contre l’émission et les transits des flux d’immigration clandestine. 

Sauf que l’UE et contre toute attente, a exclut de ce programme d’investissement, son partenaire le plus efficace et le plus crédible dans la lutte contre l’immigration clandestine: Le Maroc. 

De hauts responsables au sein de la commission européenne, cités par l’agence de presse espagnole, Europa Press, ont indiqué que le Maroc a été éloigné de la liste des pays bénéficiaires de ce programme, pour des raisons ‘purement diplomatiques’’. 

Ces responsables européens, indique la même source, ont dit : 

‘‘Avec le Maroc, on a besoin de plus de temps pour les pourparlers. Les Marocains sont actuellement très mécontents de l’UE, à cause de l'arrêt de la Cour européenne de justice, à propos de l’accord commercial Maroc – UE qui inclut le Sahara’’.


Les hauts commis de la commission européenne ont ajouté : 

‘‘Et puis, les chiffres sont là, le Maroc n’est pas un grand pays d'origine de l'immigration clandestine vers l'Europe’’.

lire la suite lemag.ma