Après un an passé dans les démarches administratives et les travaux de construction, le groupe industriel indien Sumilon est sur le point de démarrer son activité au mois de Juin. La nouvelle usine située à Tanger va occuper une surface initiale de 15000 m² avec un coût estimé à 23 millions d’euros, la deuxième tranche concernera un lot supplémentaire qui sera finalisé l’année prochaine nécessitant encore 10 millions d’euros.        

 

A une époque où l’industrie de recyclage devient de plus en plus convoitée par bon nombre d’investisseurs, l’industriel indien a choisi d’atterrir au Maroc après s’être développé en Inde, en Turquie en passant par le ThaÏlande et les Etats unis. Son facteur clé de succès est la qualité d’hygiène des produits réalisés qui ont été déjà approuvés par la très réputée Food and Drug Administration (FDA) américaine ainsi que les comités de l’union européenne. Le secret provient de la manière de réaliser le produit qui, dans le cas de Sumilon, reste très professionnelle et conforme aux normes internationales en vigueur. Ainsi le PDG de l’usine, Rajneesh Mittal, affirme : «  Nous faisons un processus de dépolymérisation et faisons des bouteilles en plastique PET de Sidi Ali ou de Coca de la pâte assez liquide (free flowing paste) et nous polymérisons de nouveau. Ceci est la manière la plus correcte de faire des emballages plastiques pour l’industrie alimentaire ».    

M. Mittal a expliqué au passage qu’il a trouvé une écoute favorable au Maroc en passant par les couloirs du ministère du Commerce et de l’Industrie, l’Agence marocaine de promotion des investissements et la zone franche Tangier Free Zone (TFZ).

Un bon exemple à suivre pour les jeunes investisseurs marocains !    

ME,

Yawatani