Le démarrage de l’interopérabilité, qui va permettre aux clients d’effectuer en temps réel leurs paiements via le mobile indépendamment de l’opérateur ou de la banque, est prévu d’ici à fin octobre.

 

Le lancement du chantier de paiement via le mobile avance à grands pas, assure le wali. Le démarrage de l’interopérabilité, qui va permettre aux clients d’effectuer en temps réel leurs paiements via le mobile, indépendamment du choix de l’opérateur ou de la banque, est prévu d’ici à fin octobre.

«Nous sommes actuellement en phase de test. Dans un premier temps, l’interopérabilité va couvrir les opérateurs qui sont prêts», souligne Jouahri. Ce dernier insiste sur le rôle primordial de la communication pour inciter les gens à substituer de la monétique au cash. Les établissements de paiement ont du pain sur la planche et doivent se doter d’un maximum de points de vente, notamment auprès des commerçants, affirme le wali.

le360