tanger

Le projet a nécessité un investissement de plus de 20 millions de dirhams.

Le Technopark de Tanger accueillera bientôt ses premiers clients. Comme il a été annoncé lors du lancement de ses travaux de réalisation, au début de l’année en cours, l’ouverture officielle de ce projet est prévue pour le mois de septembre prochain. D’un coût global de plus de 20 millions de dirhams, «ce projet sera ouvert partiellement avec la mise en service, dans un premier temps, du rez-de-chaussée et du premier étage du bâtiment», indique le directeur de Technopark de Tanger, Marouane Chelli.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique globale de la wilaya de la région de Tanger-Tétouan visant, selon ce responsable, à promouvoir l’entrepreneuriat et la création d’emploi. «Un accord a été conclu dans ce sens avec le Technopark permettant à ce dernier l’exploitation d’un bâtiment, appartenant anciennement au Cafrad pour lancer le Technopark de Tanger», poursuit M. Chelli.

Le nouveau Technopark de Tanger bénéficiera ainsi de la position géographique des locaux de ce bâtiment, situé en plein centre-ville et à proximité du quartier administratif. Et à l’instar des deux autres Technoparks de Casablanca et Rabat, mis en service respectivement en 2001 et 2012, celui de Tanger a opté aussi «pour le même concept de pépinière d’entreprises», tient à préciser M. Chelli.

Il est à noter que les travaux de réalisation de ce projet portent sur le réaménagement des locaux de l’ancien bâtiment du Cafrad, destinés à accueillir jusqu’à 100 entreprises, en particulier des startups et des PME. Sur quelque 10.000 m2 de terrain disponible, «la superficie utile est de 5.000 m2 », poursuit M. Chelli, faisant remarquer que le projet met à la disposition de ses clients des locaux prêts à l’emploi, dont la superficie allant de 15 à 500 m2.

Il est à préciser que le nouveau Technopark de Tanger est destiné, comme c’est le cas pour les deux autres de Casablanca et Rabat, à accueillir en particulier les entreprises opérant dans les trois secteurs des NTIC, des Green Tech et de l’industrie culturelle. Et grâce à des tarifs préférentiels, elles bénéficieront des prestations associées telles que le gardiennage, le nettoyage, l’entretien des espaces communs ainsi que des services de proximité (banque, restauration, agences de voyages….). Elles profiteront, de même, d’un accompagnement de plusieurs acteurs majeurs de l’entrepreneuriat et partenaires de Technopark, tels que le Réseau entreprendre Maroc, l’Association des femmes chefs d’entreprises du Maroc (AFEM), Maroc numeric fund…, qui seront installés dans les locaux de Tanger.

Fruit d’un partenariat public-privé, la société gestionnaire du Technopark est engagée dans une stratégie de duplication régionale de son modèle grâce à sa présence à Casablanca, Rabat et en septembre prochain à Tanger. Elle a accompagné, depuis sa création, plus de 700 entreprises innovantes, et ce, avec le recrutement de 1.500 salariés et plus de 10% du chiffre d’affaires TIC national.

 

Source: aujourdhui.ma

 

Ajouter un Commentaire

Les points de vues exprimés dans les commentaires reflètent ceux de leurs auteurs mais ne reflètent pas nécessairement le point de vue officiel de Yawatani.com qui, par conséquent, ne pourra en être tenu responsable.
De plus, Yawatani.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire qu'il jurera non approprié.


Code de sécurité
Rafraîchir

Yawatani TV

Flash Info

Retrouvez-nous sur Facebook

Horaires des prières

Pays:
Ville:
Autres options
Année:
Mois:
Latitude:
Longitude:
Time Zone:
DST:
Méthode:
Format heure:

Afficher le mois

Ecouter la radioNewsletter